samedi 2 janvier 2016

Résolution théique 2016

Je m'étais fait début 2015 une double résolution concernant le thé :
- soit n'acheter aucun pu er (sauf des vieilleries à prix d'achat à des amateurs) et moins d'autres thés que ma consommation annuelle ;
- soit acheter moins de thé que ma consommation annuelle pour chacune des familles : pu er, dan cong et "autres"

J'avoue que j'ai été presque à la limite de tenir la première : en pu er, je n'avais racheté que quelques thés anciens à des prix de la première moitié de la décennie 2000-2010 à quelques amateurs, j'ai cependant craqué pour une galette à bas coût et vraiment sympa, et une centaine de grammes de pu er anciens, margés mais à prix demeurant raisonnables.

Je ne suis pas certain d'avoir tenu la deuxième non plus : en effet, des offres de carrés ou de tuos  mythiques à une trentaine d'euros les 100g ça ne se voit pas tous les jours ...

Je ne vais évidemment plus tenter la résolution, qui serait raisonnable, de ne plus acheter de pu er de l'année, car si bien entendu des offres en tuos ou carrés voire galettes mythiques à des prix de l'ordre de 30€ les 100g sont difficilement refusables, surtout sur ceux que j'ai en très petite quantité (carré 3, carré 4, tuo 7 par exemple).

Je m'étais fixé de ne jamais dépasser le prix de 1€ le gramme, ce qui paraît raisonnable :amateurs que nous sommes, nous ne disposons pas des moyens optimaux de stockage (les pros non plus souvent, d'ailleurs), et le risque de déception est trop grand sur un thé coûteux. Il m'est arrivé d'être déçu sur le stockage d'un thé racheté à un amateur, même concernant un thé que j'apprécie particulièrement en temps normal. Et parfois même concernant un thé déjà acheté au même endroit. Alors si auprès d'un professionnel je n'ai aucun pb à lui renvoyer un thé qui a changé entre un sample et la galette achetée, et je l'ai déjà fait, je ne me vois pas le faire auprès d'un amateur !  Je n'ai dépassé cette limite que dans un cas, un rachat auprès d'un amateur qui avait été une fois particulièrement généreux en sample de vieilleries, déjà introuvables à l'époque !

Ma résolution 2016 va être la suivante : ne pas acheter de pu er, sauf éventuellement des thés que je recherche particulièrement auprès d'amateurs, et au prix d'achat grand maximum.

J'ai toujours (à une exception près) revendu mes thés à prix d'achat, voire moins chers, et je trouve cela sain entre amateurs. Du coup,  si je tiens cette résolution, mes achats seront tout à fait raisonnés, mes rares sources disposant de tels thés et vendant à prix d'achat ont elles-même des stocks relativement bas dans ces thés !